Blog

Séminaire PSITEC : Thomas Langlois Les Hallucinations Acoustico-Verbales (HAV)

Posté par:

Séminaire du Laboratoire PSITEC : jeudi 22 février 14h à 16h (salle A4.122) Groupe TCC pour la gestion des hallucinations auditives.

Thomas Langlois, Doctorant en psychologie au Laboratoire CERPPS EA 7411 (univ Toulouse) vous présentera : « Etude d’efficacité et analyse des processus de changement impliquées face aux hallucinations, auprès d’une population souffrant de psychose chronique « Groupe Accept Voices »

« Les Hallucinations Acoustico-Verbales (HAV) sont définies comme des perceptions ou des sensations éprouvées par un individu éveillé en l’absence de stimulations internes ou externes appropriées. C’est un symptôme fréquemment retrouvé dans des pathologies psychiatriques telle que la schizophrénie. En effet, 70 à 80 % des patients souffrant de cette pathologie ont un moment ou un autre, été confrontés à ce symptôme. 25 à 30 % des patients atteints de troubles schizophréniques souffrent d’HAV malgré les traitements neuroleptiques administrés. On parle d’HAV résistantes.
Les HAV sont donc un symptôme fréquent, et nécessitent une prise en charge complémentaire basée notamment sur les Thérapies Comportementales et Cognitives (TCC) classiques, et la psychoéducation pour aider les patients à faire face à ce symptôme. Ces deux types d’intervention sont reconnues comme plus efficaces lorsqu’elles sont administrées en groupe thérapeutique. D’autres part, les approches TCC de type 3ème vague semblent prometteuses pour agir directement sur la diminution et le vécu des symptômes hallucinatoires.
Les recommandations internationales suggèrent de développer des approches thérapeutiques non-médicamenteuses ciblées pour aider les patients souffrant de schizophrénie à faire face à leurs symptômes. Dans la pratique et dans la recherche clinique, elles sont très peu répandues et très peu été utilisées sous forme d’intervention groupale de courte durée validée. Ainsi, dans une recherche du meilleur rapport bénéfice/coût pour les patients et les structures de soin en santé mentale pour le traitement des maladies chroniques, nous cherchons dans cette étude clinique multicentrique non-randomisée à valider l’efficacité d’une intervention groupale courte de 6 séances associant la psychoéducation et les TCC 3ème vague sur les HAV de patients souffrant de schizophrénie. »

0
  Related Posts
  • No related posts found.

Ajouter un commentaire


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

X