Blog

Comment faire face à la situation actuelle du Coronavirus

Posté par:

Cette situation de stress peut amener chez certains des réactions émotionnelles et cognitives normales (anxiété, déprime, colère, incertitude, focalisation sur son état de santé, culpabilité de ne rien faire, impuissance, indifférence, calme, …).

Le COVID-19 bouleverse nos habitudes, tant sur un plan personnel que professionnel. Face à cette crise, chacun s’efforce du mieux qu’il peut pour se protéger et soutenir sa famille.

Pierre Taquet, psychologue clinicien au Groupe Hospitalier Seclin Carvin et au CHU de Lille en addictologie, et membre associé du laboratoire PSITEC nous apporte son aide pour savoir comment faire face à la situation actuelle du Coronavirus :

  • Cette situation de stress peut amener chez certains des réactions émotionnelles et cognitives normales (anxiété, déprime, colère, incertitude, focalisation sur son état de santé, culpabilité de ne rien faire, impuissance, indifférence, calme, …). Chacun est différent et réagit à sa manière.
  • S’informer d’un point de vue qualitatif et non quantitatif : il faut s’informer sur des sources fiables https://www.hauts-de-france.ars.sante.fr/covid-19-ou-trouver-des-informations-fiables-0
  • Il semble intéressant de diminuer la quantité de contact avec les médias sur le coronavirus qui pour beaucoup focalisent sur les aspects anxiogènes de la situation, sources de ruminations. Se poser la question « est-ce que j’ai appris plus de choses sur la situation et la manière d’y faire face en regardant constamment les média ? ». Et en plus, il s’agit du même discours en boucle.
  • Il serait normal dans une telle situation d’être en face à notre ennemi commun… « la procrastination ». C’est le moment de faire un peu d’activation comportementale et de réfléchir à ce que je n’ai jamais le temps de faire chez moi et ce que je reporte continuellement. On peut s’aider en listant certains objectifs, se demander ce qui favoriserait leur mise en place, planifier et implémenter l’intention de le faire et surtout programmer des objectifs réalisables pour avancer et améliorer son sentiment d’efficacité personnelle.
  • La socialisation est centrale. Le partage émotionnel est une stratégie qui peut être importante à mettre en place. C’est le moment d’appeler, de se mettre à la visioconférence et d’y initier les autres. Chacun a son avis (ou non) et son vécu sur la situation, respectons-nous avec écoute et assertivité.
  • Favoriser les activités plaisantes (ce que j’aime) que j’ai l’habitude de faire, que je découvre ou re-découvre permettant une meilleure régulation émotionnelle. Comme m’a dit un patient « C’est l’occasion de retrouver des choses simples ».
  • Certaines activités sportives sont autorisées à l’extérieur pour l’instant mais certaines activités sportives peuvent se faire aussi à domicile.

Le travail continue aussi et l’entraide entre vous est primordiale. Chacun peut apporter des solutions et communiquer en est déjà une. La situation sollicite nos capacités de résolution de problèmes et d’adaptation.
Soyons créatifs.

0
  Related Posts
  • No related posts found.

Ajouter un commentaire


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

X