Doctorante en Psychologie

Université Lille 3
Domaine Universitaire du Pont de Bois
BP 60149
59653 Villeneuve d’Ascq Cedex

Bureau : A4.130

Thème de Recherche

Année 1ere inscription : 2011-2012 (5e année)

Titre de la thèse : L’autorégulation et l’hétérorégulation en situation d’apprentissage d’itinéraires chez des jeunes présentant une déficience intellectuelle : une étude utilisant les environnements virtuels.

Sous la direction du professeur : Yannick Courbois

Domaine de recherche :

Mots-clés

 

Résumé

L’autorégulation, déficitaire chez les personnes présentant une déficience intellectuelle, participe au développement de l’autonomie et pourrait jouer un rôle dans le développement de l’autonomie des déplacements. Il s’agit d’un processus qui permet de s’adapter à l’environnement en utilisant des stratégies telles que la planification, l’évaluation et l’ajustement des actions, la sollicitation d’aide extérieure, etc. En outre, l’étayage (hétérorégulation) proposé par l’environnement social peut avoir une influence non négligeable sur le développement des capacités autorégulatrices. L’objet de cette recherche est d’étudier les difficultés de déplacements des personnes présentant une déficience intellectuelle sous l’angle de l’autorégulation et de l’hétérorégulation. Il s’agira d’évaluer les stratégies autorégulatrices mises en œuvre par la personne pour se déplacer en situation d’apprentissage d’itinéraires et celles faisant défaut ainsi que l’impact de l’hétérorégulation apportée par un éducateur. Différentes études seront menées auprès de jeunes présentant ou non une déficience intellectuelle. Une tâche d’apprentissage d’itinéraires au sein d’un environnement virtuel sera utilisée afin d’étudier les stratégies de régulation utilisées. Les résultats fourniront des perspectives intéressantes pour la recherche fondamentale et la pratique professionnelle. Ils participeront à une meilleure compréhension des stratégies autorégulatrices mises en œuvre dans l’apprentissage d’itinéraires par les jeunes présentant une déficience intellectuelle et donneront des indications quant à l’impact des aides fournies par l’environnement.

Publication