Maître de Conférences
Psychologie des interventions éducatives et sociales

Université Lille 3
Domaine Universitaire du Pont de Bois
BP 60149
59653 Villeneuve d’Ascq Cedex

Bureau : A4.127

Fonctions et responsabilités

Membre du laboratoire PSITEC depuis 2001

Responsable pédagogique de la Licence 1 de Psychologie (depuis 2014)
Membre élu au Conseil de l’UFR (depuis 2014)
Responsable des séminaires de recherche pour les doctorants de PSITEC (depuis 2012)
Responsable du parcours recherche du MASTER PCICCES (depuis 2013)
Responsable de l’organisation de la journée de remise des diplômes du MASTER PCICCES (depuis 2012)
Responsable de l’organisation de la Journée Scientifique des Jeunes Chercheurs en Psychologie (depuis 2013)

Responsable des Séminaires des doctorants de PSITEC (depuis 2012)

Mots-clés

psychologie sociale, psychologie de l’éducation, statistiques, délinquance, violence scolaire, genre

Matières principalement enseignées

Depuis 2011

Intervention à l’ESPE (L3)
Analyse des pratiques (M2 DEHIS)
Psychologie sociale (L1, L2, L3, M2)
Psychologie de l’éducation (L3, M1, M2)
Psychologie générale (L1)
Statistiques et méthodologie sous Statistica/SPSS (M1, M2, Doctorants)
Formation des psychologues scolaires

 

Domaine de recherche
  • Mots clés
    modèle de réussite, comparaison sociale, explication de la réussite, représentations de l’intelligence, menace du stéréotype, harcèlement scolaire, délinquance
  • réussite et échec scolaire
    La réussite et l’échec scolaire se révèlent être des thèmes centraux de mon travail de recherche. En fait, le parcours scolaire d’un jeune est un élément crucial dans la construction de son bien-être, de ses projets et pour sa future vie d’adulte. Ainsi, ses apprentissages, ses réussites, ses échecs mais aussi ses choix d’orientation et de formation vont contribuer largement aux possibilités qui lui seront offertes sur le marché de l’emploi. D’une manière plus générale, je tente d’analyser les contraintes qui pèsent très tôt sur la réussite des élèves (i.e., le sexe, l’origine sociale) et de proposer des actions éducatives contribuant au bien-être des élèves dans une dimension sociale et de santé. Ces actions psychoéducatives seront destinées à promouvoir chez les filles en particulier des comportements efficaces dans les activités d’apprentissage et de ce fait, des comportements propices à de bons résultats notamment en mathématiques mais aussi une ouverture sur d’autres rôles et possibilités de formation moins stéréotypées et féminisées.
  • Violence scolaire
    Un autre thème central est la violence des jeunes dans les établissements scolaires (e.g., insultes, racket, jeux dangereux, harcèlements entre élèves). Depuis deux décennies, la violence des jeunes dans les établissements scolaires est devenue une question de société. Les actes de violence scolaire sont désormais répertoriés, un observatoire les analyse et des plans antiviolence ont été mis en œuvre. Pourtant le harcèlement scolaire reste sous-estimé, voire ignoré par la communauté éducative dans son ensemble, alors que ses conséquences psychologiques, sociales et scolaires sont graves. Mes recherches s’interrogent sur le phénomène lui-même ainsi que sur les facteurs favorisant cette violence. Ce travail a pour but de proposer in fine des pistes d’actions éducatives (prévention et remédiation) pour les professionnels intervenant dans l’éducation des enfants et des adolescents.

 

 Thèmes de TE  et TER pour 2016-2017
  • Thème 1 : Menace du stéréotype et apprentissage en mathématiques chez les filles

    Menace du stéréotype et apprentissage en mathématiques chez les filles

    Les résultats de l’enquête du Programme International pour le Suivi des Acquis des élèves en fin de collège (PISA, 2012) ont révélé une baisse importante du niveau en mathématiques des élèves français associée à une hausse de leur anxiété. Cette enquête mettait également l’accent sur les inégalités de réussite entre les filles et les garçons en mathématiques.

    L’origine des différences de réussite en fonction du sexe est un sujet de controverse et plusieurs explications ont été avancées. Des recherches en psychologie sociale suggèrent que les stéréotypes et les réputations de faible intelligence peuvent induire une faible performance chez les individus qui en sont la cible (p. ex. les filles en mathématiques). La théorie de la menace du stéréotype (Steele, 1997) met ainsi en lumière l’influence néfaste que peut avoir le stéréotype de sexe sur les situations évaluatives en mathématiques des filles.  Plus récemment ces effets négatifs ont été observés en situation d’apprentissage (Rydell, Rydell, & Boucher, 2010), mais qu’en est-il pour les filles (collégiennes ou lycéennes) dans ces situations ?

     Objectif du TE/TER : Il s’agira d’étudier les effets de la menace du stéréotype sur l’apprentissage en mathématiques et d’observer les processus psychologiques (e.g. anxiété, stratégies métacognitives…) des participants dans ces situations d’apprentissage.

    Contrat : Ces recherches seront réalisées dans le cadre d’un contrat avec l’ESPE-LNF (Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education Lille Nord de France).

     Population d’étude : collégiens, lycéens, étudiants

     Mots-clefs : Menace du stéréotype, Stéréotypes de sexe, Apprentissage, Mathématiques, Stratégies d’apprentissage

    Contact : celine.bages@univ-lille3.fr ; alain.guerrien@univ-lille3.fr

  • Thème 2 : Etude des phénomènes de harcèlement scolaire et de cyber-harcèlement chez les collégiens

    Etude des phénomènes de harcèlement scolaire et de cyber-harcèlement chez les collégiens

    Les premières enquêtes françaises de recensement des actes de violence et de victimisation réalisées respectivement en 2011 et 2012, ont pu montrer que 10% des élèves français étaient touchés par le harcèlement scolaire (e.g., insultes, humiliations, jeux dangereux) dans les établissements secondaires (Debarbieux, 2011). Il s’agit d’un ensemble d’actes intentionnellement agressifs, induisant une relation d’asservissement psychologique, qui se répètent régulièrement (Olweus, 1999) et qui peuvent être perpétrés en dehors des murs de l’établissement, par exemple via les sms et les réseaux sociaux (Smith, Mahdavi, Carvalho & Tippett, 2006). Cette forme particulière de harcèlement par le biais de formes de communication électronique – le cyber-harcèlement – touche régulièrement 5 à 6% d’élèves entre 11 et 16 ans en France (Blaya, 2013). Le harcèlement scolaire amène de multiples et graves conséquences chez les élèves victimes, mais aussi chez les agresseurs. Depuis deux décennies, la violence des jeunes dans les établissements scolaires est devenue une question de société. Les actes de violence scolaire sont désormais répertoriés, un observatoire les analyse et des plans antiviolence ont été mis en œuvre. Pourtant le harcèlement scolaire et le cyber-harcèlement reste sous-estimé, voire ignoré par la communauté éducative dans son ensemble, alors que ses conséquences psychologiques, sociales et scolaires sont graves. Mes recherches s’interrogent sur le phénomène lui-même ainsi que sur les facteurs favorisant cette violence. Ce travail a pour but de proposer in fine des pistes d’actions éducatives (prévention et remédiation) pour les professionnels intervenant dans l’éducation des enfants et des adolescents.

    Objectif du TE/TER : Il s’agira d’étudier les facteurs de risque et les facteurs de protection du harcèlement scolaire et du cyber-harcèlement.  Il sera également intéressant d’identifier et de spécifier les différents types de profils des élèves impliqués dans le harcèlement scolaire traditionnel et le cyber-harcèlement

    Contrat : Ces recherches seront réalisées dans le cadre d’un contrat avec l’ESPE-LNF (Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education Lille Nord de France).

    Population d’étude : collégiens

    Mots-clefs : harcèlement scolaire, cyber-harcèlement, utilisation d’internet, influence des pairs, empathie, psychopathie, jeu de rôle

    Contact : celine.bages@univ-lille3.fr ; alain.guerrien@univ-lille3.fr

  • Thème 3 : L’apprentissage des conduites délinquantes
    L’apprentissage des conduites délinquantes

    Alors que l’ordonnance du 2 février 1945 concernant l’enfance délinquante a récemment fêté ses 70 ans, la délinquance juvénile demeure en nette augmentation depuis une vingtaine d’années au sein de la société française. La délinquance est un phénomène complexe et résulte d’une interaction entre plusieurs facteurs psychologiques, familiaux, sociaux ou environnementaux, sans oublier le rôle des médias ou du système judiciaire.

    Les conséquences des comportements agressifs pendant l’enfance sont importantes et peuvent venir perturber le développement et le fonctionnement scolaire, familial et social sur le long-terme (Scott, Knapp, Henderson, & Maughan, 2001). Par exemple, le fait de se montrer agressif de façon chronique au cours de l’enfance augmenterait le risque de violence physique et d’autres formes de délinquance à l’adolescence puis à l’âge adulte (Broidy et al., 2003).

    Cette recherche visera donc à étudier les facteurs de risque dans le développement de la délinquance juvénile. Certains travaux montrent que l’agression et l’impulsivité sont négativement reliées à la prise en compte des conséquences futures (Joireman, Anderson et Strathman, 2003). En ce sens, une faible prise en considération des conséquences des actes pourrait représenter un facteur de risque poussant à l’agression (Bushman, Giancola, Parott, & Roth, 2011). Force est de constater que les adolescents judiciarisés n’hésitent pas à justifier leurs actes violents par le fait que leur victime mérite ce qui lui arrive ou en expliquant qu’ils n’ont pas de futur au sein de cette société, la délinquance constituant alors la seule issue possible…

    Objectif du TE/TER : il s’agira d’étudier les déterminants des comportements violents et d’avoir un regard critique sur les méthodes de prévention et de répression utilisées dans la société.

    Population d’étude : adolescents de la protection judiciaire de la jeunesse

    Mots-clés : apprentissage social, violence, comportements antisociaux, croyance en un monde juste, émotions, prise en considération des conséquences des actes

    Contact : celine.bages@univ-lille3.fr

Encadrement de thèse

Hoareau Natacha (2015-) : Lutter contre le harcèlement scolaire en développant les capacités empathiques des élèves.


Publications

2017

1.

Hoareau, Natacha; Bagès, Céline; Guerrien, Alain

Développer les compétences psychosociales des élèves pour lutter contre le harcèlement scolaire : une revue de la littérature Article de journal

In: Canadian Psychology/Psychologie canadienne, p. No Pagination Specified, 2017, ISSN: 1878-7304 0708-5591.

Résumé | Liens | BibTeX

2016

2.

Mignon, Astrid; Mollaret, Patrick; Rohmer, Odile; Bagès, Céline

Effect of Political Orientation on Judgment of Agency, Competence, Morality, and Sociability Article de journal

In: Swiss Journal of Psychology, 75 (1), p. 35–45, 2016, ISSN: 1421-0185.

Résumé | Liens | BibTeX

2015

3.

A., Mignon; P., Mollaret; O., Rohmer; Bagès, C

Effect of political orientation on judgement of agency, competence, morality and sociability: the French presidential election 2012 Article de journal

In: Swiss Journal of Psychology, in press , 2015.

BibTeX

2014

4.

Bagès, Céline

« Filles-garçons : quelles différences ? Une question de stéréotype ? » Inproceedings

In: 2014.

BibTeX

5.

Bagès, Céline; P, Delhaye

Helping students, especially girls, to feel more effective in their mathematical learning with hardworking role models. 28ème Congrès International de Psychologie Appliquée. Livre

2014.

BibTeX

6.

P, Delhaye; Bagès, Céline

Égalité des chances dans la réussite scolaire : L'impact de la menace du stéréotype sur les apprentissages en mathématiques.Communication affichée lors de la 9ème Journée Scientifique des Jeunes Chercheurs en Psychologie. Villeneuve d'Ascq, France. Livre

2014.

BibTeX

2012

7.

Martinot, Delphine; Bagès, Céline; Désert, Michel

French children’s awareness of gender stereotypes about mathematics and reading: When girls improve their reputation in math Article de journal

In: Sex roles, 66 (3-4), p. 210–219, 2012.

Liens | BibTeX

2011

8.

Bagès, Céline; Martinot, Delphine

What is the best model for girls and boys faced with a standardized mathematics evaluation situation: A hardworking role model or a gifted role model? Article de journal

In: British Journal of Social Psychology, 50 (3), p. 536–543, 2011.

Liens | BibTeX

2008

9.

Bagès, Céline; Martinot, Delphine; Toczek, Marie-Christine

Le rôle modérateur de l'explication donnée à la réussite d'un modèle féminin sur la performance des filles en mathématiques: une étude exploratoire Article de journal

In: Les cahiers internationaux de psychologie sociale, (4), p. 3–11, 2008.

Liens | BibTeX

Mise à jour de la page :  3 Mai 2017