Axe de Recherche : Handicap & Développement

Les recherches réalisées dans cet axe mobilisent les théories du développement cognitif afin de mieux comprendre l’évolution individuelle « typique » et les particularités associées à différentes pathologies développementales.

Trois programmes seront mis en œuvre :

1) « Development itself is the key to understanding developmental disorders », (Karmiloff-Smith, 1998). En accord avec cette proposition, nous étudions les trajectoires développementales qui caractérisent différents syndromes génétiques (trisomie 21, syndrome de Williams, X- fragile) en matière d’apprentissages numériques ou spatiaux (étude de la navigation spatiale avec des environnements virtuels) ;

2) « The Number Sense : How the mind creates mathematics » (Dehaene, 2011). En accord avec l’idée que le sens du nombre ne s’enseigne pas mais résulte de l’exécution de tâches mathématiques complexes en lien avec les expériences individuelles, nous étudions comment les concepts mathématiques se développent au fur et à mesure que les enfants développent leur sens du nombre ;

3) Handicap et situations de handicaps : Adoptant une perspective interactionniste du développement cognitif (Cebula, Moore & Wishart, 2009) nous étudions, notamment à travers les concepts d’autorégulation et d’autodétermination, les relations bidirectionnelles entre l’enfant et son environnement social pour déterminer leurs influences respectives dans l’apparition (ou le renforcement) de situations de handicap.

Les thématiques de recherche « Psychologie du développement et du handicap » pour le Master 2016-17  Formation M1 & M2 HTDA – sont ici :

  • Bruno Vilette & Marie Danet

    Rééducation cognitive chez les enfants déficients intellectuels
    Quels sont les effets d’une rééducation des troubles du calcul basée sur les représentations non symboliques auprès d’enfants déficients intellectuels?

    Anxiété mathématique, attachement insécure et difficultés d’apprentissage
    Quand se développe l’anxiété mathématique ? Quel lien entre l’anxiété mathématique et l’attachement insécure ?
    L’anxiété mathématique est-elle associée aux difficultés d’apprentissage scolaire ?

    Anxiété mathématique chez les adolescents déficients intellectuels
    Quels sont les effets de l’anxiété mathématique sur le développement cognitif et l’accès à l’autonomie de jeunes adolescents déficients intellectuels ?

    Contacter Bruno Vilette : bruno.vilette@univ-lille3.fr    et Marie Danet : marie.danet@univ-lille3.fr

  • Hursula Mengue-Topio

    Processus de mémorisation et supports auditifs chez l’enfant et l’adolescent aveugle
    afin de réduire un sentiment de stigmatisation sociale, les jeunes aveugles disposent de supports auditifs actuellement pour leurs cours : ces outils permettent-ils de mémoriser et restituer une information de qualité équivalente à celle obtenue à partir de la lecture du braille ?

    Elaboration des représentations spatiales et déficience visuelle :  quel est l’effet d’un entrainement multisensoriel (combinaison des modalités auditive et haptique) sur les  représentations spatiales chez l’enfant/adolescent malvoyant ?

    Orientation spatiale et déficience intellectuelle : l’objectif de ce travail est d’étudier le lien entre les capacités visuo-spatiales des adolescents présentant une déficience intellectuelle et leurs performances de navigation spatiale au sein d’un environnement virtuel.

    Orientation temporelle et déficience intellectuelle : l’objectif est d’évaluer la construction du concept de temps chez des enfants et adolescents présentant une déficience intellectuelle : acquisition et utilisation des repères temporels.

    Contacter Hursula Mengue-Topio : hursula.mengue-topio@univ-lille3.fr

  • Agnès Desbiens

    Remédiation cognitive et besoins éducatifs particuliers : liés à des troubles de l’attention, des conduites, à des troubles autistiques ou une déficience intellectuelle. Quelle est vraiment l’efficacité des programmes de remédiation cognitive sur les fonctions cognitives visées et quel est leur impact en situation scolaire ? Vaut-il mieux des remédiations spécifiques ciblées sur les déficits ou plus globales incluant le soutien à l’autorégulation et à la métacognition ? Comment y travailler le transfert avec les situations visées ?

    Jeux, fonctions exécutives et handicap :
    Les jeux (logico-mathématiques) ont –ils vraiment un effet sur l’amélioration des fonctions exécutives des jeunes en situation de handicap mental lors des jeux et dans les tâches scolaires mobilisant ces fonctions ?

    Autismes, particularités (dont sensorielles) et méthodes d’apprentissage
    Pourquoi et comment évaluer les particularités sensorielles des enfants et adolescents avec autismes ? Quel est l’impact des sensorismes sur la réussite scolaire des jeunes ? Comment aider les jeunes autistes  à éviter les conséquences négatives de ces sensorismes? Quel est l’effet d’une information relative aux particularités des personnes avec autismes sur la capacité des pairs et des adultes à développer des pratiques plus adaptées et plus autorégulées ? Comment mettre en œuvre l’ESDM (méthode d’accompagnement du développement des enfants autistes) en partenariat avec les familles ?

    Contacter Agnès Desbiens : agnes.desbiens@univ-lille3.fr, agnes.desbiens@espe-lnf.fr

  • Jean Marie Gallina

    La question des représentations mentales à travers le problème de Molyneux
    Les aveugles congénitaux et la représentation de l’espace. Réflexion épistémologique s’appuyant sur des recherches empiriques contemporaines.

    Le neuroconstructivisme : approche théorique et épistémologique
    Les théories de la cognition peuvent-elles se dispenser de la connaissance du fonctionnement cérébral ?

    Contacter Jean Marie Gallina : jean-marie.gallina@univ-lille3.fr

  • Yannick Courbois

    Pour les Master 1

    Déficience intellectuelle, orientation spatiale et environnements virtuels 

    Il s’agit d’étudier les capacités de navigation spatiale des personnes avec une déficience intellectuelle dans la continuité du programme de recherche ELSTRAD.
    Voir www.elstrad.eu

    Déficience intellectuelle et reconnaissance des émotions

    Evaluation d’une nouvelle méthode pour tester la reconnaissance des émotions par des enfants, adolescents et adultes avec une déficience intellectuelle.

    Pour les Master 2

    Une série de propositions sera faite début juillet. Il s’agit de thèmes de recherche accompagnés de stages professionnalisant qui sont directement proposés par des établissements spécialisés.
    Exemple de thèmes : l’autodétermination chez des adolescents avec une déficience intellectuelle (voir https://psitec.univ-lille3.fr/jeudi/), l’expression du choix chez l’enfant polyhandicapé, etc.

    Contacter Yannick Courbois : Yanick.courbois@univ‐lille3.fr

Les membres de cet axe sont :

Les Enseignants Chercheurs



 

Post doc

Duroisin Natacha

 

Les docteurs

Balle Marine  (2015)

 

Les doctorants


 

Les membres associés

Sockeel Pascal

mise à jour le 2016-06-22