Axe de Recherche : Rapports sociaux et organisations : discriminations, justice, santé

Cet axe s’organise autour de trois programmes de recherche dont la finalité est de participer à une clarification des liens entre la régulation sociale des attitudes et des cognitions, les facteurs situationnels et les organisations.

Le premier a pour objectif de contribuer à une meilleure compréhension des liens entre perception sociale, stéréotypes et discriminations et d’évaluer les dispositifs de lutte contre ces dernières.

Le deuxième a pour but d’améliorer la qualité et l’efficacité du service public de la justice. Il s’agit d’examiner les perceptions de différentes procédures pénales et les attitudes qu’elles suscitent chez les usagers et personnels.

Le troisième programme, en vue de promouvoir la santé au travail, s’intéresse aux liens entre facteurs organisationnels, qualité de vie et santé au travail. Les recherches, menées dans ce programme, modélisent les liens entre des facteurs psychosociaux (attitudes, croyances) et individuels liés au travail et à l’organisation, en relation avec la santé au travail et les comportements.

Les membres de cet axe sont :

Les Enseignants Chercheurs



 

Les docteurs


 

Les doctorants du laboratoire



 

 

Co-direction de thèse

Ada Manga J. Pascale sous la direction de Marcel Lourel et de Pascale Desrumaux. Université d’Artois depuis Novembre 2016
« Impacts des comportements pro/antisociaux, des agissements de harcèlement moral, des comportements des témoins du harcèlement et du coping sur l’engagement au travail et l’épuisement professionnel auprès du personnel médico-éducatif et de santé Camerounais »

 

 

Les membres associés (2017-2018)

Anegmar Souad, docteur en psychologie
De Koning Marieke, Mcf en Psychologie IUT B
Durand-Delvigne Annick,
PU émérite
Leroy Nathalie, Mcf. Associé à mi-temps, IUT de Valenciennes
Machado Tony, docteur en psychologie
Nicolas Caroline, docteur en psychologie
Six Francis, PU émérite

 

Les anciens membres

BOUTERFAS Naouële : « Vers un modèle de la santé psychologique au travail des agents du social et de l’insertion : quels inducteurs organisationnels, psychosociaux et personnels sur le bien-être, la détresse et l’épuisement ? » sous la direction de Pascale Desrumaux-Zagrodnicki – Lille 3 – thèse soutenue publiquement le 1er Décembre 2014.

BOUNDENGHAN Méthode Claudien : « Comment encourager les comportements prosociaux ou citoyens au travail : le rôle des inducteurs organisationnels et individuels » sous la direction de Pascale Desrumaux-Zagrodnicki – Lille 3, thèse soutenue publiquement le 15 Décembre 2014

mise à jour le 2018-10-25 à 13:28:05